Résidence à Rio de Janeiro

 

 

Invitation par la galerie Estudio Dezenove pour une exposition liée au projet " Experiência Multipla" , portfolio de gravures des artistes de la galerie, pour ce projet j'ai réalisé une sérigraphie.

 

 

 

 

Expositions  à la galerie Estudio Dezenove à  Rio de Janeiro et  la galerie Jabutipe à Porto Alegre.

 

 

 

 

L'évocation poétique d'un lieu, Rio de Janeiro, traduire les impressions partagées que me suscite la ville.

La baie de Rio, la ville et la nature sauvage s'entrelacent.L'envie de monter dans les hauteurs de Rio, le plaisir de la contemplation partagée par tous, les plus belles vues sont dans la favela.

 

                                                       Morne I  pyrogravure sur toile 42x30cm 2011

 

 

Quelque chose de sinueux, des vagues aux lianes, au déhanchement de la bossa nova, de la samba, des mélodies dans l'air, la légèreté des cariocas comme une pudeur, un masque de carnaval.Frottement des populations riches et pauvres, la parole s'échange, en bas sur la plage les distinctions s'effacent...

 

 

 

Contraste des couleurs de peaux en adéquation malheureuse avec le statut social.

De l'envie et  de la résignation, atmosphère lourde par moment, la nuit un couvre- feu sous entendu s'instaure  dans les rues devenues dangereuses par endroit. Je me souviens, très peu de taxis voulaient monter à Santa Theresa, quartier pittoresque dans les hauteurs de Rio, proche de favelas où l'on retrouvait curieusement la même conductrice  de taxi  d'un calme olympien.

Le quartier des affaires très moderne au centre en ébullition le jour, se vide la nuit.

 

                                       Perché II pyrogravure sur toiles 42x30cm 2011

 

 

 

Où j'ai vu intriguée, des rangées de gens soigneusement alignés la nuit sur certains trottoirs de la ville, pas des clochards on m'a dit mais des travailleurs pauvres habitant loin, qui restent la semaine à coucher sur le trottoir, rentrant le weekend chez eux ...

Et pour contrebalancer ces sensations, la chaleur des cariocas, où l'on prend plaisir à discuter dans la rue, les écarts de classe ne semblant pas être un barrage à la conversation.

 

 

 

 

 

 

                                                       Série de pyrogravures inspirée du Brésil

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Recherche pas Tags
 Suivre
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Pinterest Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now